fbpx

537 rue Lamontagne

St-Jérome, Québec

514 - 625 - 6026

Première consultation gratuite

514 - 625 - 6026

Première consultation gratuite

Réserver votre consultation gratuite

Première consultation 100% gratuite.

Comment démarrer une entreprise de construction?

Si vous envisagiez de vous lancer dans l’entrepreneuriat en construction, en toute honnêteté, on ne saurait vous recommander un meilleur moment pour le faire. La pénurie de main-d’œuvre affecte énormément ce secteur, et la demande est très forte à peu près partout au Québec. Que vous soyez ou vouliez devenir charpentier, menuisier, électricien, plombier, inspecteur en bâtiment, maçon, expert en mécanique du bâtiment ou autre, votre profession a d’excellentes perspectives pour les prochaines décennies et vous pourriez gagner nettement plus d’argent en démarrant vous-même une entreprise de construction au lieu de rester salarié. Dans cet article, on vous explique tout ce qu’il faut savoir pour devenir entrepreneur en construction!

Étape 1 - Qualifications

Il peut être un peu mélangeant d’essayer de naviguer au travers de toutes les institutions par lesquelles passer pour démarrer son entreprise de construction.

Pour faire très simple, il y a d’abord la
Commission de la Construction du Québec (CCQ) qui s’occupe de vérifier les qualifications et de délivrer les attestations de compétences des travailleurs sur le terrain. Il y a aussi la Régie du Bâtiment du Québec (RBQ), qui délivre les licences nécessaires pour gérer une entreprise de construction (il n’est pas nécessaire d’avoir les compétences terrain pour être gestionnaire de l’entreprise, mais il faut détenir la licence RBQ), ainsi que la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) et la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ), qui font à peu près la même chose, mais seulement pour les domaines qui tournent autour de l’électricité et de la plomberie. Enfin, le Registraire des Entreprises du Québec (REQ) s’occupe d’enregistrer et de numéroter les entreprises québécoises, quelles qu’elles soient. Facile de s’y perdre, effectivement!

On vous explique en premier lieu comment obtenir les qualifications de la CCQ si vous souhaitez être présent sur le terrain en plus de gérer votre entreprise.

Devenir maçon

Le processus pour devenir maçon qualifié et obtenir sa licence débute par l’inscription au diplôme d’études professionnelles (DEP) en briquetage-maçonnerie. Il y a 900 heures d’apprentissage en tout pour un tel programme. Une fois ce diplôme obtenu, comme pour beaucoup d’autres métiers réglementés par cet établissement, il faut se tourner vers la CCQ, dans le but de faire une demande d’obtention de certificat de compétence apprenti en maçonnerie (le “CCA” briqueteur-maçon). Le CCA s’obtient lorsqu’on arrive à prouver que l’on a réussi son DEP et trouvé un emploi (minimum 150 heures garanties) auprès d’une entreprise enregistrée à la CCQ. Cette notion d’échelons à gravir de certificats de compétences revient souvent dans les processus de qualification en construction au Québec.

Après trois périodes d’apprentissage de 2000 heures chacune, passées à travailler sous la tutelle de compagnons maçons, c’est l’étape de l’examen de qualification provinciale. Il s’agit d’une évaluation des acquis dont la réussite permet l’obtention d’un certificat de compétence compagnon (CCC) de briqueteur-maçon. Un compagnon maçon, c’est un maçon qualifié et accompli! Plus besoin de travailler sous la tutelle d’autrui.

Envie d’en savoir plus? Lisez cet article concernant les entreprises de maçonnerie!

Devenir charpentier

Les qualifications nécessaires pour devenir charpentier-menuisier au Québec peuvent être obtenues de la même manière que celles d’un maçon. Il faut d’abord terminer, avec succès, un programme d’études qui soit reconnu par la CCQ. En l’occurrence, il s’agit d’un DEP en charpenterie-menuiserie. Par la suite, pour devenir apprenti charpentier, il faut démontrer à la CCQ avoir obtenu son DEP et détenir une garantie d’emploi dans l’entreprise d’un compagnon charpentier reconnu par la CCQ d’au moins 150 heures. S’ensuivent 6000 heures, au total, d’apprentissage rémunéré sur le terrain, ou 4000 dans le cas des charpentiers spécialisés. En effet, si on le souhaite, il est possible, en tant que charpentier, de se spécialiser dans l’un des sous-domaines suivants:

  • Parqueteur-sableur;
  • Poseur de fondations profondes;
  • Coffreur à béton.


Enfin, après avoir complété toutes ces heures d’apprentissage, on peut passer l’examen de qualification provinciale, au terme duquel, si réussi, on obtient le titre de compagnon charpentier – titre qui permet d’exercer sa profession sans avoir à rester sous la tutelle d’un compagnon charpentier!

Voici un article complet concernant les entreprises de charpente.

Devenir inspecteur en bâtiment

Pour devenir inspecteur en bâtiment, le processus diffère légèrement. Premièrement, c’est une attestation d’études collégiales (AEC), et non un DEP, qu’il faut obtenir comme formation de départ. Deuxièmement, il faut savoir que ce métier n’est malheureusement pas particulièrement encadré au Québec, ce qui met les clients à risque lorsqu’ils veulent faire appel à un inspecteur en bâtiment. Il arrive, par exemple, qu’en optant pour les services d’un inspecteur non qualifié, certaines personnes se retrouvent face à des déficiences majeures quelques mois plus tard sur leur propriété. Par conséquent, plus d’attestations pouvant prouver votre savoir-faire en la matière vous détenez, plus les clients vous feront confiance, moins ils se méfieront et plus ils auront tendance à faire appel à vous pour l’inspection de bâtiments.

Un inspecteur en bâtiment au Québec se doit de faire partie d’une association. La plus importante est l’Association des Inspecteurs en Bâtiments du Québec (AIBQ). Un association d’inspecteurs en bâtiment permet d’obtenir de nombreuses informations sur divers aspects du métier, d’avoir légalement le droit d’effectuer des inspections, d’accéder à des services d’accompagnement, de partager un grand réseau de contacts avec les autres inspecteurs, d’obtenir beaucoup de formations exclusives, et de démontrer sa crédibilité aux clients. Quand on est inspecteur, avoir l’air crédible, c’est la base!

Pour en savoir plus, voici un article plus complet concernant les entreprises d’inspection en bâtiment.

Travailler en aménagement paysager

L’accès au métier de paysagiste se fait via l’obtention d’un DEP en réalisation d’aménagement paysager de 1035 heures au total, plus un stage de deux semaines. Pour travailler en aménagement paysager, il n’est pas nécessaire d’avoir obtenu un certificat de compétences de la CCQ.

Si vous voulez en savoir plus sur la création d’entreprise d’aménagement paysager, voici l’article parfait pour vous!

Devenir électricien

Le domaine de l’électricité est un peu différent. D’abord, il n’est pas géré par la RBQ, mais par la Corporation des Maîtres Électriciens du Québec (CMEQ). Ensuite, il fonctionne également, au niveau de la CCQ, avec un système de certificats de compétences, mais possède la particularité de comporter un échelon supplémentaire: celui de “maître électricien”. En fait, il s’agit là d’une autre manière de nommer l’obtention de la licence d’entrepreneur en électricité. Les maîtres électriciens, en effet, sont des compagnons électriciens qui travaillent à leur compte après avoir démontré détenir les compétences nécessaires à l’obtention d’une licence. On en parle plus en détails plus bas. Mais en gros, pour devenir électricien qualifié, voici le parcours à effectuer:

  • DEP en électricité; 
  • Obtention du certificat de compétence apprenti (CCA);
  • Périodes d’apprentissage terrain chez un maître électricien;
  • Examen de qualification provinciale;
  • Obtention du certificat de compétence compagnon (CCC);


OU

Obtenir le certificat de qualification professionnelle en électricité d’Emploi-Québec. Ce certificat est sensiblement ressemblant aux étapes à suivre pour la première option.

Pour en savoir plus sur la création d’entreprise d’électricien, c’est ici!

Devenir plombier

Le processus pour devenir plombier qualifié ressemble énormément au processus pour devenir électricien qualifié. La plus grande différence est que le métier de plombier est régi par la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) plutôt que par la RBQ ou la CMEQ. Il y a, ici aussi, comme pour le métier d’électricien, deux façons de se qualifier. D’abord, la manière “classique CCQ”:

  • DEP en plomberie-chauffage
  • Obtention du certificat de compétence apprenti (CCA)
  • Périodes d’apprentissage terrain chez un maître électricien;
  • Examen de qualification provinciale;
  • Obtention du certificat de compétence compagnon (CCC);


Puis, la seconde option: avec le
certificat de qualification professionnelle en plomberie d’Emploi-Québec.

Envie d’en savoir plus sur la création d’entreprise de plomberie? On a l’article parfait pour vous!

Travailler en mécanique du bâtiment

Pour ce qui est de la mécanique du bâtiment, comme il s’agit d’un domaine un peu plus large que le reste, qui regroupe plus de métiers différents, il y a plusieurs façons de se qualifier pour travailler dans le milieu. Cependant, les trois plus fréquentes sont le baccalauréat en génie mécanique, le certificat en mécanique du bâtiment et la technique en mécanique du bâtiment. Beaucoup de gens qui étudient en mécanique du bâtiment vont également finir par se spécialiser, par exemple en plomberie, chauffage, réfrigération, protection contre les incendies, etc. Ces spécialisations requièrent généralement des DEP et des certificats de compétences de la CCQ.

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment démarrer une entreprise en mécanique du bâtiment, n’hésitez pas à aller lire cet article sur le sujet!

Travailler en télécommunication

Au Québec, aucune formation n’est, à proprement parler, obligatoire pour travailler en télécommunication. Cependant, il existe de nombreuses formations spécialisées ayant pour but de vous aider à réussir l’examen de la RBQ spécifique à ce domaine, ainsi que beaucoup de certificats universitaires, techniques au collégial et autre programmes scolaires reconnus qui peuvent vous mener plus facilement à un emploi en télécommunication.

Envie d’en savoir plus? Cet article est fait pour vous!

Étape 2 - REQ

Lorsque vous êtes prêt à passer à l’action et à faire enregistrer votre entreprise, c’est au REQ que vous devrez vous adresser. Cependant, cette institution ne vous laissera vous inscrire au registre que si vous avez décidé de plusieurs détails qui constitueront votre entreprise de construction.

Élaborer son plan d'affaires et conceptualiser l'entreprise

Plus bas, nous décortiquons une à une les qualifications pour obtenir chacune des licences RBQ individuellement. Cependant, rien ne vous empêche, évidemment, de décider que votre entreprise travaillera dans plusieurs domaines en même temps – par exemple, plomberie et aménagement paysager, ou maçonnerie et charpenterie. Tant que vous avez les licences nécessaires et que les personnes qui effectuent les travaux sont toutes qualifiées pour les faire, vous exercez votre métier comme vous le voulez : soyez créatif! 

Si vous souhaitez effectuer des travaux d’envergure, et que vous ne comptez pas obtenir de licence supplémentaire, vous pouvez toujours envisager l’option d’engager des sous-traitants. Pour cela, cependant, il vous faudra vous munir d’un type de cautionnement très précis; plus de détails plus bas, à l’étape 5.

Vous voulez vous démarquer dans votre domaine? Il vous faut trouver un besoin plus précis à combler chez votre clientèle-cible. Souhaitez-vous vous spécialiser? Voulez-vous aller chercher des qualifications environnementales pour votre entreprise de construction? Vous déplacez-vous sur de longues distances pour vos clients? Êtes-vous ouvert la nuit? Êtes-vous en mesure de vous occuper de certains types de bâtiments plus particuliers? Il est toujours pertinent d’effectuer une étude de marché avant de démarrer ses activités entrepreneuriales afin de répondre à ce type de questions.

Trouver la forme juridique idéale

Une étape absolument cruciale avant de faire immatriculer son entreprise de construction est de décider quelle en sera la forme juridique. Ce choix n’est pas à prendre à la légère, puisque le type d’entreprise que vous exploiterez impactera son organisation interne, ses façons d’obtenir des revenus, ce dont vous pouvez être tenu responsable comme propriétaire, le processus de démarrage de l’entreprise, etc. 

Quand on veut créer sa propre entreprise de construction, au Québec, on a trois possibilités: l’entreprise individuelle (travailleur autonome), la société en nom collectif et la société par actions (compagnie, corporation, société incorporée…). Les deux premières sont plus simples à mettre sur pied et coûtent globalement moins cher à démarrer. La société par actions, cependant, bien qu’elle demande plus de paperasse, de coûts de mise en place et de formalités de démarrage, est la forme la plus souvent choisie chez les entrepreneurs en construction québécois. “Ltée”, “Cie”, “S.A.”, “Inc.”… Ça vous dit quelque chose? 

La société par actions offre plusieurs avantages pour les entrepreneurs qui envisagent une croissance relativement grande de leur entreprise. Il s’agit également du modèle idéal pour vous si vous employez plusieurs personnes. La société incorporée forme aussi sa propre entité juridique, ce qui implique que si la compagnie a, par exemple, des dettes à payer ou des contrats à signer, ce sera au nom de la compagnie elle-même, et pas au vôtre. De plus, cette forme juridique paie moins de taxes que la plupart des autres.

Vous voulez en savoir plus sur l’incorporation? Vous pensez à vous incorporer en société de construction? Voici un article très détaillé sur le sujet!

Obtenir un numéro d'entreprise du Québec (NEQ)

Cette étape n’est pas très compliquée: il s’agit de soumettre votre demande au REQ, avec toutes les informations nécessaires concernant l’entreprise que vous souhaitez mettre sur pied, afin d’obtenir votre numéro d’entreprise du Québec (NEQ). Toutes les entreprises du Québec doivent passer par cet enregistrement.

Étape 3 - Licence

Licence RBQ/CMEQ/CMMTQ

Il existe trois moyens d’obtenir une licence d’entrepreneur à la RBQ. Les voici:


Lorsqu’on décide de passer les examens de la RBQ, de la CMMTQ ou de la CMEQ, il y en a toujours quatre. Les trois premiers se nomment
Administration, Gestion de la sécurité sur les chantiers de construction et Gestion de projets et de chantiers. Le dernier est un examen d’exécution de travaux dans la sous-catégorie spécifique visée (le domaine de la construction visé en particulier).

Attention! La RBQ ne vous laissera pas obtenir votre licence si vous n’avez pas obtenu un premier cautionnement (le cautionnement de licence) au préalable. Nous en parlons plus en détail plus bas.

Vous pouvez vous référer à l’image ci-bas pour mieux comprendre le fonctionnement pour l’obtention des licences d’entrepreneurs selon différents domaines de la construction. 

Étape 4 - CCQ

Une fois tout le reste effectué, cette étape devrait vous paraître plutôt simple! Il s’agit de la dernière chose à faire pour officialiser votre entreprise de construction: l’enregistrer à la CCQ. Si cette étape est la dernière, c’est qu’il vous faudra votre NEQ ainsi que votre numéro de licence RBQ/CMEQ/CMMTQ afin de vous enregistrer à la CCQ. Il faut pour cela remplir un formulaire et le soumettre sur le site internet de la Commission. 

Par contre, il faudra aussi payer des frais totalisant 350$ pour cette inscription. En revanche, bonne nouvelle: en enregistrant son entreprise de construction à la CCQ, vous êtes automatiquement inscrit à l’Association des Entrepreneurs en Construction du Québec (AECQ)! Vous pourrez bénéficier des avantages pour les membres de cette association.

Étape 5 - Les derniers détails

Voilà que votre entreprise est créée, vous êtes formé, motivé et paré à démarrer vos activités en construction. Tout ce qu’il vous reste à faire avant de vraiment commencer, c’est de vous occuper des derniers détails.

Un logo pour entreprise en construction

Le logo d’une entreprise de construction est extrêmement important à l’image qu’elle projette. Non seulement communique-t-il des informations au client concernant vos services et ce que fait votre entreprise avant même qu’il n’ait mis les pieds chez vous, mais en plus, le logo vous permet d’exprimer plusieurs choses sur votre compagnie de construction et de vous construire une identité visuelle. 

Un bon logo d’entreprise de construction devrait:

  • Vous représenter, que ce soit dans le choix des polices de caractère, des symboles, des agencements d’éléments, des formes, des couleurs ou autres;
  • Attiser la curiosité de la personne qui le regarde;
  • Donner une idée aux clients potentiels de ce que vous faites et qui vous êtes;
  • Être agréable à regarder.


Pas d’idée pour votre logo? Vous êtes loin d’être seul! Quand on est un professionnel en construction, on ne peut pas toujours être aussi un super artiste de design graphique. N’hésitez pas à aller jeter un œil à
cet article très complet sur le sujet pour obtenir des tonnes d’idées. 

Généralement, lorsqu’on crée un logo pour une entreprise de construction, on essaie de piger parmi des idées ressemblant à celles-ci:

  • Symboles d’habitations;
  • Éléments graphiques se rapportant aux divers outils utilisés dans votre profession (marteau, truelle, casque, scie, pelle, clef à molette, perceuse, tournevis…);
  • Utilisation de pas plus de deux couleurs différentes, excluant le blanc et le noir;
  • Éléments graphiques ou motifs de briques, pierres, engrenages, fenêtres, etc.;
  • Logo rappelant la précision, la minutie et l’élégance d’une construction bien effectuée;
  • Etc.


Vous préférez laisser le design de votre logo d’entreprise de construction à des professionnels? Ton Consultant offre un service de création de logo adapté à votre budget! Allez faire un tour sur la
page de services de création et rafraîchissement de logo de Ton Consultant pour en savoir plus!

Cautionnement

La construction est le secteur de l’économie où il est le plus important de détenir des cautionnements avant de démarrer ses activités entrepreneuriales. En fait, en général, la RBQ ne vous laissera pas obtenir votre licence d’entrepreneur si vous n’arrivez pas à démontrer que vous détenez un premier cautionnement d’une valeur d’environ 20 000$. On appelle justement ce premier cautionnement “cautionnement de licence”. 

Un cautionnement, si vous ne le saviez pas, c’est en quelque sorte une garantie que les entrepreneurs peuvent acheter à des compagnies d’assurance, compagnies de cautionnement, banques, associations ou autres, qui implique que celles-ci se portent caution du travail qui est à effectuer par l’entrepreneur en construction, ce qui assure au client que le travail demandé sera bien complété dans les délais prévus par l’entreprise qui a signé le contrat, ou, si ce n’est pas le cas, qu’il sera dédommagé en conséquence. 

Il existe de nombreux types de cautionnements. Certains sont obligatoires, d’autres pas, dépendant des situations, des entreprises et des clients. Par exemple, il vous faudra absolument un contrat de paiement si vous engagez des sous-traitants. Si vous êtes soumissionnaire gagnant d’un appel d’offres, vous devrez vous procurer un cautionnement de soumission.

Il est donc primordial de savoir comment vous procurer ces cautionnements si vous souhaitez partir votre compagnie de construction. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez cet article sur le cautionnement pour entrepreneurs!

Étape 6 - Publiciser votre entreprise de construction

Créer une entreprise de construction, c’est bien, mais savoir en faire la publicité correctement, c’est mieux!

Obtenir ses premiers clients

Cette étape est souvent considérée comme l’une des plus ardues. Il peut être décourageant de n’avoir que très peu de clients à vos débuts… Mais ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul dans ce genre de situation. Voici quelques techniques que vous pouvez employer temporairement pour obtenir plus de clients gratuitement!

Utiliser des sites de petites annonces comme Kijiji et Facebook Marketplace

Ce sont deux plateformes gratuites qui vous permettront de publiciser vos services de construction. Si vous avez une page Facebook, vous pouvez mettre un lien vers celle-ci dans l’annonce. Également, les utilisateurs peuvent classer les résultats de différentes façons, notamment par distance. Ainsi, vous devriez donc trouver des clients près de vous. Attention cependant : les clients sur ces sites peuvent être assez cheap: ils négocient souvent, inventent des compétiteurs pour obtenir de vous de meilleurs prix et veulent absolument un bon deal. Il vous faudra aviser et décider de si vous êtes réellement prêt à baisser vos prix; vous savez ce que vous valez. Il est donc important de retenir que cela ne sera qu’une solution temporaire pour trouver des clients. Une fois que les premiers seront satisfaits, ils en parleront certainement autour d’eux… Et, de fil en aiguille, les clients viendront à vous grâce aux recommandations de ceux d’avant!

Parler de vos services autour de vous et sur les groupes Spotted de votre quartier

 N’hésitez pas à demander aux membres de votre entourage s’ils connaissent quelqu’un qui aurait besoin de services comme ceux que vous fournissez. Un client aura toujours plus tendance à faire confiance à votre entreprise si vous avez des connaissances en commun. Également, les groupes de type “Spotted” de quartier vous permettent de vous inscrire dans la culture locale. Et comme les recherches pour des services de construction sont souvent localisées, cibler une population plus précise et plus près de vous peut être une stratégie gagnante.

Passer par le réseau d'une association

 La plupart des associations d’entrepreneurs en construction auxquelles vous pouvez vous inscrire, selon votre domaine, vous permettent d’accéder à un grand réseau partagé de clientèle. Renseignez-vous quant à la possibilité d’avoir accès à un tel réseau dans votre association.

Étape 7 - Présence en ligne de votre entreprise de construction

Mon entreprise de construction doit-elle avoir un site web?

Eh bien… Oui et non. Non, parce que ce n’est pas une obligation: il existe des entreprises qui réussissent très bien à fonctionner sans site internet. Oui, parce qu’il est beaucoup, beaucoup plus facile d’obtenir des clients en quantité lorsqu’on a un site web! En 2022, ne pas avoir de site pour son entreprise de construction, c’est se donner un handicap. Sachez que la plupart de vos concurrents, eux, possèdent des sites web, et qu’il sera beaucoup plus ardu pour vos clients de vous trouver si vous n’en avez pas. Vous pourriez manquer de nombreuses opportunités de contrats. 

Un site, en plus d’être une source importante de trafic pour les internautes qui cherchent des services similaires aux vôtres et qui découvrent ainsi votre entreprise, permet à vos clients potentiels d’obtenir des réponses à leurs questions avant d’avoir à vous contacter, et de connaître un peu mieux qui vous êtes, ce que vous faites et à quoi ressemblent vos travaux passés. En 2022, si on ne veut pas que son entreprise stagne, pas le choix: il faut un site web!

Vous ne pensez pas avoir les compétences nécessaires pour monter vous-même un site web, ou peut-être n’avez-vous simplement pas le temps ou la motivation? Allez jeter un œil aux services de création de sites complets, efficaces et adaptés de Ton Consultant pour les entrepreneurs qui souhaitent améliorer leur présence en ligne!

Un site web d'entreprise professionnel à faible budget... C'est possible?

Oui, c’est tout à fait possible!

Nous ne sommes pas sans savoir que créer et entretenir un site web professionnel d’entreprise, bien que cela puisse devenir particulièrement lucratif si on sait comment s’y prendre, peut coûter cher, que ce soit en termes de temps, de compétences ou d’argent. Les entreprises qui débutent ne peuvent pas toujours se permettre de mettre en place par elles-mêmes des sites web d’envergure.

Mais une alternative existe pour les plus faibles budgets: la location de site web! Il s’agit d’une option beaucoup moins chère à court et moyen termes et qui vous permet de faire tout ce qu’un site ordinaire peut faire. Un site loué est tout aussi efficace, esthétique et adapté à votre entreprise et votre situation qu’un site acheté. Tout ce qui change, c’est qu’il appartient encore à l’hôte, mais tant que vous payez le montant mensuel demandé, vous pourrez continuer de l’utiliser autant que vous le voudrez! Les sites loués sont des sites déjà positionnés sur les moteurs de recherche, qui sont refaçonnés à l’image de votre entreprise une fois que vous effectuez la location. Le service de location de sites déjà positionnés sur Google vous est d’ailleurs offert sur le site de Ton Consultant!

Vous souhaitez plutôt recourir à des services de création de sites web personnalisés, à acheter plutôt qu’à louer, mais qui coûtent moins cher à mettre en place que des sites «complets»? Nous vous recommandons les sites internet one-pager ou les sites vitrines.

Envie d’obtenir plus de conseils sur les différentes façons de procéder pour créer son entreprise de construction et mettre sur pied sa stratégie marketing gratuitement ou à très peu de frais? Nous avons l’article parfait pour vous!

Le Search Engine Optmization: un outil indispensable pour votre site web

Le SEO est un outil indéniablement très rentable, mais qui peut être coûteux en termes de temps, et dont il faut bien connaître les codes pour obtenir de bons résultats. De plus, le SEO requiert une grande expertise du marketing numérique. Cependant, si vous vous en sortez bien, le SEO peut considérablement vous aider à placer votre site dans les premiers résultats des moteurs de recherche et à mener de grandes quantités de clients potentiels vers votre entreprise de construction. Si vous pensez préférable de déléguer la tâche de positionnement et de rédaction SEO de votre site à des professionnels, faites appel à Ton Consultant! Nous offrons des services de rédaction SEO et de positionnement Google aux entreprises qui veulent se faire une meilleure place en ligne.

Google Ads: pour être premier sur Google

Google Ads renferme un potentiel immense pour les entreprises. Celles qui s’en servent le mieux verront leurs sites web apparaître parmi les tout premiers résultats de recherche Google. Et le premier site que voit un client potentiel en recherchant un service est beaucoup plus susceptible d’être celui de l’entreprise avec laquelle il fera affaire! Pour résumer grossièrement, Google Ads permet de mettre de l´avant, sous formes d’annonces sur le moteur de recherche, certains sites plutôt que d’autres. Et si vous réussissez à bien vous en servir, ce sera votre site web qui sera mis de l’avant auprès des internautes! Plus votre annonce semble pertinente pour la personne qui effectue la recherche, plus il y a de chances que Google la lui présente.

Google Ads est donc un outil particulièrement puissant pour qui sait bien s’en servir! Cependant, cela représente, bien sûr, un certain investissement en termes de temps,
ainsi qu’une connaissance du fonctionnement des publicités Google. Si vous préférez déléguer votre gestion Google Ads à des experts du domaine, nous vous conseillons de faire appel aux services de Ton Consultant. Pour un prix abordable, ces derniers vous garantissent un excellent trafic Google, ce qui résultera en plus de gens qui découvrent vos services et plus de contrats pour votre entreprise! Il s’agit d’un excellent investissement pour votre entreprise de construction.

Inscrire son entreprise de construction sur Google Maps

Nous recommandons toujours aux entreprises qui débutent, en particulier dans le secteur de la construction, d’inscrire son entreprise sur Google Maps dès que possible. Il s’agit de l’une des meilleures façons de vous faire connaître par de nouveaux clients. Sur Google Maps, vos clients potentiels pourront trouver toutes sortes d’informations pertinentes sur vous: vos heures d’opération, vos coordonnées, les évaluations de clients précédents, votre site web, etc.

Comme pour tout sur internet, il y a une stratégie à adopter pour être mieux «vu» sur Google Maps, et ce, par plus de gens. Cela passe par votre fiche Google Mon Entreprise. En l’optimisant, vous pouvez faire en sorte que votre entreprise figure parmi les trois résultats jugés les plus pertinents que proposera Google Maps à ses utilisateurs effectuant des recherches pour des services comme les vôtres. Les recherches pour les services de construction sont généralement très localisées, car personne ne veut avoir à payer plus cher pour le déplacement d’un entrepreneur si cela peut être évité… D’où la pertinence de vous inscrire sur Google Maps afin que les gens près de vous fassent appel à vos services! De plus, cela consolidera votre notoriété et vous donnera de la crédibilité dans votre quartier ou votre ville.

Envie de maximiser vos résultats en inscrivant votre entreprise sur Google Maps? Ton Consultant offre un excellent service de positionnement sur la carte Google et sera ravi de vous aider avec votre fiche Google Mon Entreprise!

Étape 8 - Pour aller encore plus loin

Cartes d'affaires luxueuses en métal pour entreprise de construction

Si vous arrivez à stimuler la croissance de votre entreprise de construction, il viendra un moment où vous voudrez probablement commencer à faire affaire avec de plus gros clients ou à créer des partenariats avec d’autres entreprises. Vous aurez alors besoin de cartes d’affaires, car vous voudrez paraître aussi professionnel que possible! Pour démontrer à votre interlocuteur que vous prenez votre travail très au sérieux, que vous êtes fiable et que vous croyez fort en votre entreprise, des cartes d’affaires luxueuses en métal seraient idéales pour vous. 

Bien sûr, les cartes d’affaires ordinaires sont utiles lorsque quelqu’un est déjà intéressé à faire affaire avec vous et souhaite vous contacter. Mais les cartes d’affaires luxueuses en métal, de par l’effet «wow!» qu’elles produisent à tout coup, vous assurent que les gens à qui vous les donnez se souviendront de vous! Ces cartes haut-de-gamme coûtent seulement de 2$ à 3,50$ l’unité, ce qui n’est absolument rien par rapport à ce qu’elles pourraient vous rapporter en termes de contrats. Et avec de telles cartes, vous pouvez être certain qu’on vous prenne au sérieux! Commandez dès maintenant vos cartes d’affaires luxueuses en métal juste ici!

Réservez votre première consultation gratuite pour parler de votre projet dès maintenant!

Venez dès aujourd’hui nous parler de votre entreprise de construction en demandant une première consultation avec Ton Consultant! Notre expertise de plus d’une dizaine d’années en tant qu’experts du marketing numérique pour entreprises de construction et autres nous permet de vous aider au mieux à stimuler la croissance de votre compagnie, quels que soient vos besoins. Nous prodiguons de nombreux services pour nos clients. Des questions sur certains de nos services, sur le cautionnement, l’incorporation, les cartes d’affaires en métal ou autres? N’hésitez pas à nous contacter!

Ghislain Poirier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Demander un appel

On vous rappellera en 24 heures maximum.

Information et soumission Incorporation

Notre équipe spécialisé en incorporation peut vous aider

Vous avez besoin d’informations sur les premières étapes de votre entreprise? Nos spécialistes incorporations et cautionnements peuvent vous accompagner et vous aider. En fait, en équipe on peut vous aider du départ de votre projet jusqu’à sa pleine expansion. 

Information et soumission Cautionnement

Notre équipe spécialisé en cautionnement peut vous aider

Vous avez besoin d’informations sur les premières étapes de votre entreprise? Nos spécialistes incorporations et cautionnement peuvent vous accompagner et vous aider. En fait, en équipe on peut vous aider du départ de votre projet jusqu’à son expansion. 

Pour nous joindre

514-625-6026

Ou remplissez le formulaire, un représentant vous appelera sous peu.