fbpx

537 rue Lamontagne

St-Jérome, Québec

514 - 625 - 6026

Première consultation gratuite

514 - 625 - 6026

Première consultation gratuite

Réserver votre consultation gratuite

Première consultation 100% gratuite.

Les cartes d'affaire ce n'est plus essentiels en 2020..?

Passer de : « Les cartes d’affaires ce n’est plus essentiel » à « Distributeur de carte d’affaires haut de gamme » ?

 
Tout ça commence en 2016, à l’époque, je débutais comme consultant marketing. Je connaissais le web comme ma poche. Je venais de vendre une boutique en ligne et sa marque fleurissante sur Amazon.
 
Ma nouvelle aventure débutais : la consultation marketing.
Je faisais alors partie de ceux qui pensaient qu’en 2016, le web, c’était TOUT.
Plus besoin de cartes d’affaires, « si mon client est intelligent, il me trouvera sur Google. »
 
J’avais même acheté un outil pour faire du marketing de proximité qui envoyait des push notifications aux personnes près de moi. Confiant que c’était 10x mieux qu’une carte, tout le monde me verra sur leur mobile. 

Le push marketing de proximité

On doit l’avouer, sur papier (ou écran), cette solution semble magique. Elle n’est pas illégale, ce n’est pas contre les termes Google (c’est même eux qui le rendent possible) et les frais (mensuel) sont ridicules.

La technologie n’étant pas toujours fiable, je ne pouvais pas répondre en réseautage ce que j’espérais : « Vous avez une notification avec mes informations sur votre téléphone ». Dans les faits, en 1 heure de réseautage environ 1 personne sur 10 recevait le message. C’était « déjà ça ». Ça reflétait le : « je fais les choses différemment » que je voulais pour mon entreprise.

Mais la réalité fut un cauchemar.

Rapidement, je reçois des avis négatifs sur Facebook et Google Maps. On dit de moi : « Spammer », « Il utilise des méthodes illégales », etc.

J’ai donc appris quoi faire en présence de commentaires négatifs sur Google Maps.

Finalement, j’ai désactivé le gadget et mis fin aux expériences. C’est trop envahissant, et malgré les histoires à succès sur le web, les Québécois ne sont pas ouverts à cela.

Le Réseautage :

Rapidement, j’ai connu la honte dans les réseautages, je perdais « ma minute de présentation » à justifier le fait que je n’avais pas pu donner de cartes d’affaires à personne. « Ce n’est plus essentiel en 2016, avec moi, vous obtiendrez des clients sur le web ».
 
Rapidement, j’ai reçu l’argument de celui qui croit trop en une seule solution marketing :
« Étrange que tu parles en réseautage, une solution hors ligne, que le meilleur outil pour trouver des clients est en ligne ! »
Paradoxalement, quand j’annonce une méthode hors ligne sur le web, on me rétorque maintenant la même chose : « Étrange que ton annonce soit sur le web ».

 
Développement au gré du temps :

Ensuite, ce fut le moment de développer de manière hasardeuse :
Un électricien venait chez moi, un plombier chez ma mère, il était intéressé, mais j’avais l’air idiot sans carte à gribouiller mon nom et numéro sur le premier papier traînant sur le comptoir…!
 
J’ai réalisé que les cartes d’affaires sont essentielles. J’ai donc décidé de donner des cartes en papier, ce n’est tellement pas cher, ça va « régler le problème »…
—> Tsé, quand tu vois quelqu’un qui te demande une carte comme « un problème ».
 

Les cartes d’affaires en papier, quand tu en donnes peu :

Quand tu donnes peu de cartes, ta première idée peut être que des cartes abordables sur Vistaprint c’est la solution au « problème »… J’y ai cru pendant environ 3 mois. Après 3 mois, j’ai compris que j’avais jeté des cartes parce qu’elle avait été mouillée ou simplement détruite dans mes poches. La « honte » de dire, désolée, je n’ai que cette carte délavée sur moi à remplacer celle de ne pas en avoir. Et la « job » j’avais moins l’impression que ça le faisait.

Encore là si tu en donnes souvent, tu n’as peut-être pas ce problème.

 

Un problème ? Pas de problème !

Ensuite, je me suis dit que ce n’était pas « régler le problème » qu’il fallait, mais bien tourner ça en opportunité incroyable. En 4 mois je suis passé de ne pas avoir de carte, à avoir la plus belle carte que j’ai vue…
 
Ce changement, ce fut le premier tournant sérieux de l’agence que nous sommes aujourd’hui. Les cartes d’affaires sont essentielles!
 

Aujourd’hui, les cartes d’affaires sont essentielles :

Encore aujourd’hui, je reçois des appels de cartes que j’ai données il y a 3 ans. Elles sont intactes, ont résisté au temps et avaient fait un impacte assez puissant pour que le client la garde 3 ans de temps sur son bureau (en la montrant de temps à autre à ses visiteurs).
 

Maintenant, c’est ta chance.

Tu peux, toi aussi, transformer « ce problème » ou ce « geste habituel et banal » en une machine à convertir les clients. Il suffit de voir que les cartes d’affaires sont essentielles.
 
 

Ghislain Poirier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Demander un appel

On vous rappellera en 24 heures maximum.

© 2020 Ton Consultant Tous droits réservés

Pour nous joindre

514-625-6026

Ou remplissez le formulaire, un représentant vous appelera sous peu.