Tatouage

L’art de s’exprimer!

Soins tatouage

  • Le tatouage est une plaie de surface, donc une porte ouverte aux bactéries surtout les 3 premiers jours. Il est très important d’en prendre soin.  
  • Laver le tatouage à l’eau froide avec un savon antiseptique les deux premiers jours et par la suite, utiliser un savon doux.  
  • Laisser le tatouage à l’air libre pour que la peau respire et cicatrise correctement.  
  • Uniquement s’il y a signe de rougeur, appliquer une fine couche d’onguent (polysporin vert) 3 fois par jour. S’il n’y a pas signe de rougeur, appliquer une fine couche d’onguent hydratant, (suggéré par votre tatoueur) 3 fois par jour sur une période de deux à trois semaines selon le temps de guérison.
  • Les premiers jours, un écoulement d’encre de votre tatouage est normal. L’encre tache, donc utiliser des draps et des vêtements appropriés.  
  • Ne jamais rien appliquer d’hermétique sur le tatouage.  
  • Porter des vêtements amples, propres et légers. Si le vêtement colle, mouiller le abondamment afin qu’il décolle du tatouage sans nuire à la guérison.  
  • Protéger le tatouage de la saleté et de la poussière.
  • Utiliser l’eau tiède sous la douche et éponger le tatouage au lieu de le frotter.  
  • Aucun bain, spa, sauna, lac ou piscine le temps de la cicatrisation.  
  • Ne pas exposer le tatouage au soleil en période de cicatrisation.  
  • Il est normal qu’il se forme une fine couche de peau sèche durant la guérison.  
  • Ne jamais gratter le tatouage.
  • Les abus d’alcool, de drogues ou encore une mauvaise alimentation peuvent retarder la période de guérison ou altérer le résultat final de votre tatouage.  
  • Vous êtes responsable de votre tatouage. Avec une guérison adéquate de votre part, une période de trois mois vous est accordée pour les retouches de votre tatouage, et ce, sans aucun frais.  

Information tatouage

Le tatouage doit être effectué dans un endroit respectueux des règles d’hygiène. Sans hygiène, le tatouage comporte un risque de transmission virale (hépatite B, C, sida) et de transmission bactérienne. Le tatoueur informera le client sur la douleur, les soins et les contre-indications.

Les personnes souffrant d’hémophilie, d’une diminution immunitaire, d’une allergie, d’un problème cutané, de diabète, d’épilepsie, de troubles cardiaques ou sous traitement médical doivent en avertir le tatoueur et lui remettre, en cas de besoin, l’accord de leur médecin traitant. Les personnes sous l’effet de l’alcool, de drogues ou qui ne sont pas en possession de leurs capacités de décision se verront refuser catégoriquement tout acte de tatouage. Pour la cicatrisation complète du tatouage, le tatoueur expliquera la bonne marche à suivre au client et restera disponible pour tout renseignement éventuel. Attention de ne jamais utiliser d’alcool, de parfum et d’autres crèmes parfumées le temps de la cicatrisation du tatouage.

La douleur ressentie au moment de la pratique du tatouage est comparable à une grafigne de chat mais diffère d’une personne à l’autre selon leur seuil de tolérance. Nous utilisons de l’encre de qualité supérieur. Cependant, le risque d’allergie (ZÉRO) n’existe avec aucun produit. Un gonflement et une rougeur peuvent survenir pendant l’acte et après l’acte du tatouage. Cela résulte de la pénétration des aiguilles dans la peau. Le tatouage peut être comparé à un coup de soleil ce qui occasionne une sensation de brûlure. La peau pèle et se régénère, il est normal qu’une fine couche de peau colorée se détache du tatouage. Au cours de la cicatrisation, un film transparent apparaît et couvre le tatouage, il faut bien hydrater le tatouage avec le produit conseillé pour une cicatrisation optimale. Lorsque ce film disparaîtra le tatouage retrouvera son éclat du premier jour. Une sensation de picotement est normal pendant la cicatrisation.

Il est formellement déconseillé de gratter le tatouage au risque de créer des cicatrices permanentes. Il est toujours préférable que le tatouage soit bien aéré. Tout changement de la morphologie peut engendrer une modification du tatouage. 

Information tatouage

Le tatouage doit être effectué dans un endroit respectueux des règles d’hygiène. Sans hygiène, le tatouage comporte un risque de transmission virale (hépatite B, C, sida) et de transmission bactérienne. Le tatoueur informera le client sur la douleur, les soins et les contre-indications.

Les personnes souffrant d’hémophilie, d’une diminution immunitaire, d’une allergie, d’un problème cutané, de diabète, d’épilepsie, de troubles cardiaques ou sous traitement médical doivent en avertir le tatoueur et lui remettre, en cas de besoin, l’accord de leur médecin traitant. Les personnes sous l’effet de l’alcool, de drogues ou qui ne sont pas en possession de leurs capacités de décision se verront refuser catégoriquement tout acte de tatouage. Pour la cicatrisation complète du tatouage, le tatoueur expliquera la bonne marche à suivre au client et restera disponible pour tout renseignement éventuel. Attention de ne jamais utiliser d’alcool, de parfum et d’autres crèmes parfumées le temps de la cicatrisation du tatouage.

La douleur ressentie au moment de la pratique du tatouage est comparable à une grafigne de chat mais diffère d’une personne à l’autre selon leur seuil de tolérance. Nous utilisons de l’encre de qualité supérieur. Cependant, le risque d’allergie (ZÉRO) n’existe avec aucun produit. Un gonflement et une rougeur peuvent survenir pendant l’acte et après l’acte du tatouage. Cela résulte de la pénétration des aiguilles dans la peau. Le tatouage peut être comparé à un coup de soleil ce qui occasionne une sensation de brûlure. La peau pèle et se régénère, il est normal qu’une fine couche de peau colorée se détache du tatouage. Au cours de la cicatrisation, un film transparent apparaît et couvre le tatouage, il faut bien hydrater le tatouage avec le produit conseillé pour une cicatrisation optimale. Lorsque ce film disparaîtra le tatouage retrouvera son éclat du premier jour. Une sensation de picotement est normal pendant la cicatrisation.

Il est formellement déconseillé de gratter le tatouage au risque de créer des cicatrices permanentes. Il est toujours préférable que le tatouage soit bien aéré. Tout changement de la morphologie peut engendrer une modification du tatouage. 

Pansement de guérison pour tatouage

  • Nettoyer la surface du tatouage et la peau environnante avec un savon antibactérien 
  • Éponger l’excès d’humidité pour permettre à la peau de sécher.   
  • Décoller la pellicule qui protège la surface adhésive.  
  • Appliquer la surface adhésive sur le tatouage et environ un pouce autour de celui-ci en appliquant une légère pression.  
  • Plus d’un pouce d’adhésif peut être nécessaire autour du tatouage dans les zones très mobile comme les genoux, les coudes, etc.  
  • Retirer la pellicule protectrice qui recouvre le pansement.  
  • Lisser délicatement le pansement du centre vers les bords.  
  • Éviter d’étirer le pansement durant son application.  
  • Le pansement initiale doit être en place de 12h à 24h.
  • Le pansement suivant peut être en place jusqu’à six jours.  
  • Appliquer un troisième pansement au besoin.  
  • Il est prévu et normal que des fluides et du sang s’accumulent sous le pansement pendant le processus de cicatrisation.  
  • Il est normal que le tatouage s’imprime à l’intérieur du pansement puisque la peau rejette un surplus d’encre venant du tatouage. 

Pansement de guérison pour tatouage

  • Nettoyer la surface du tatouage et la peau environnante avec un savon antibactérien 
  • Éponger l’excès d’humidité pour permettre à la peau de sécher.   
  • Décoller la pellicule qui protège la surface adhésive.  
  • Appliquer la surface adhésive sur le tatouage et environ un pouce autour de celui-ci en appliquant une légère pression.  
  • Plus d’un pouce d’adhésif peut être nécessaire autour du tatouage dans les zones très mobile comme les genoux, les coudes, etc.  
  • Retirer la pellicule protectrice qui recouvre le pansement.  
  • Lisser délicatement le pansement du centre vers les bords.  
  • Éviter d’étirer le pansement durant son application.  
  • Le pansement initiale doit être en place de 12h à 24h.
  • Le pansement suivant peut être en place jusqu’à six jours.  
  • Appliquer un troisième pansement au besoin.  
  • Il est prévu et normal que des fluides et du sang s’accumulent sous le pansement pendant le processus de cicatrisation.  
  • Il est normal que le tatouage s’imprime à l’intérieur du pansement puisque la peau rejette un surplus d’encre venant du tatouage. 

Bannière établie depuis 2009

Lundi Fermé
Mardi Fermé
Mercredi 11h00-20h00
Jeudi 11h00-20h00
Vendredi 11h00-20h00
Samedi 11h00-17h00
Dimanche 11h00-17h00

(450) 413-1176
info@creationmsec.ca

Creation MSEC
2939 Boulevard des Promenades,
Sainte-Marthe-sur-le-Lac,
Québec H1B 5N5